Home / blog / Je veux juste être meilleur chaque jour pour mon équipe et mes coéquipiers

Je veux juste être meilleur chaque jour pour mon équipe et mes coéquipiers

Je veux juste être meilleur chaque jour pour mon équipe et mes coéquipiers

Plus grand nombre de points en carrière – 2857 Plus grand nombre de buts en carrière – 894 Plus grand nombre de passes décisives en carrière – 1963 Plus longue séquence de points – 51 matchs Plus grand nombre de passes décisives en une saison – 163

P.K. Subban espère avoir fait taire certains critiques avec un effort de deux passes qui a aidé à mettre fin à la série de trois défaites des Canadiens de Montréal.

Le défenseur doué, au centre de la dernière controverse de l’équipe en difficulté après avoir été blâmé pour la défaite au Colorado par l’entraîneur Michel Therrien cette semaine, a répondu par un match solide aux deux extrémités de la glace alors que les Canadiens ont dominé les Flyers de Philadelphie 3-2. dans une fusillade vendredi soir.

Je suis ici depuis assez longtemps pour savoir que la meilleure chose à faire est de sortir et de jouer et de produire et c’est la meilleure façon de faire taire les gens.

– P.K. des Canadiens Subban lors de l’effort de 2 passes décisives de vendredi dans la victoire en fusillade contre les Flyers

Alors que les fans scandaient son nom en soutien au début du jeu, Subban était conscient qu’il avait pris la critique de certains milieux à la fois dans les médias sociaux et réguliers. Un rapport a déclaré que le vainqueur du trophée Norris 2013 était la cause d’une faille présumée dans le vestiaire.

“Nos fans ont toujours été là pour nous, mais en ce qui concerne les critiques et les gens qui veulent distinguer ce qui se passe dans ce vestiaire, je m’attends à l’entendre”, a déclaré Subban. «Je suis ici depuis assez longtemps pour savoir que la meilleure chose à faire est de sortir, de jouer et de produire et c’est la meilleure façon de faire taire les gens.

“Il y a beaucoup de gens qui vont se taire après aujourd’hui.”

Subban a aidé aux buts de Dale Weise et Max Pacioretty pour Montréal (28-27-4). Il a mené son équipe avec 30 min 55 s de temps de glace, une bonne partie de la troisième période après que l’arrière-garde Tom Gilbert soit parti avec une blessure au bas du corps. Il était plus-1 pour le match.

«J’ai toujours l’impression de jouer mon meilleur hockey lorsque les gens veulent me distinguer, à la fois mon personnage et sur la glace», a ajouté Subban. «Je veux juste être meilleur chaque jour pour mon équipe et mes coéquipiers.

«Je veux qu’ils aient confiance en moi que lorsque je vais sur la glace, je peux faire le travail.

Objectif de sauvegarde de jeu

Le but de Pacioretty lors d’un avantage numérique en troisième période a envoyé le match en prolongation, mais le capitaine des Canadiens l’a dépassé avec un but salvateur lors de la fusillade. Après que Nick Cousins ​​ait marqué sur le premier tir des Flyers, Pacioretty a dû marquer pour maintenir les espoirs de Montréal en vie.

Paul Byron l’a remporté au cinquième tour.

“Je suis allé avec un mouvement que peut-être le rapport de dépistage ne m’avait pas fait”, a déclaré Byron.

Cousins ​​et Michael Raffl ont marqué dans le temps réglementaire pour les Flyers (25-21-11), qui ont battu Montréal 37-31. Philadelphie a une fiche de 2-6 en fusillades pour la saison.

Le défenseur des Flyers, Shayne Gostisbehere, a nourri Raffl au bord du terrain pour un but à 3:15 dans la troisième période.

Il a prolongé sa séquence de points à 14 matchs, un record dans la LNH pour un défenseur recrue. La plus longue séquence active de la ligue fait du natif de Margate, en Floride, le premier joueur bleu depuis Brian Leetch du 30 octobre au 1er décembre 1996 avec des points en 14 matchs consécutifs.

“Je viens de voir une opportunité de sauter et j’ai crié le nom de [Scott] Laughton environ 10 fois”, a-t-il déclaré. “J’étais juste content qu’il ait entendu.”

Une autre semaine de la saison de la LNH est passée, mais non sans nous apprendre quelques leçons en cours de route.

Voici un aperçu de certains des événements les plus excitants et / ou étranges qui ont attiré l’attention des amateurs de hockey au cours des sept derniers jours et ce que nous avons appris d’eux.

1. Certains coéquipiers sont meilleurs que d’autres

Philip Larsen des Canucks est sorti de l’hôpital après cette scène effrayante dans le New Jersey lundi soir:

Ce que vous voulez vraiment garder un œil sur les actions de Markus Granlund et Jacob Markstrom.

Alors que d’autres sont occupés à essayer d’obtenir leur version de la justice sur glace sans se soucier de Larsen, Granlund et Markstrom protègent le défenseur sans défense contre d’autres blessures. Ce sont de bons coéquipiers

En passant, cet incident a peut-être également engendré l’un des tweets “Happy Birthday” les plus gênants de mémoire récente:

Je souhaite à Philip Larsen un joyeux anniversaire et un prompt rétablissement. Larsen est sorti de l’hôpital & médicalement autorisé à retourner à Vancouver. pic.twitter.com/Zx2nb8jdqg

– @ Canucks

2. Connor McDavid connaît la vérité

La star des Oilers a déclaré avoir appris que le jeu de monstre qui l’avait mis hors de combat à partir de novembre 2015 était peut-être intentionnel.

Après que les Oilers aient rencontré les Flyers pour un match à Philadelphie jeudi, McDavid a déclaré que Brandon Manning, le joueur qui s’est mêlé du phénomène des Oilers dans la vidéo ci-dessus, lui avait dit quelque chose à propos de cet «accident».

“J’ai fait tout ce que j’ai pu pour le défendre 1xbet apk uptodown l’année dernière dans les médias”, a déclaré McDavid aux journalistes. «Tout le monde voulait faire une grosse affaire en disant qu’il l’avait fait exprès, et il voulait dire aujourd’hui quelques commentaires sur ce qui s’est passé l’année dernière. Je pensais que c’était l’une des choses [les plus] sans classe que j’ai jamais vues sur la glace. Il a dit certaines choses, et nos gars ont répondu en conséquence.

“Je suppose que nous pouvons mettre fin à tout” s’il l’a fait exprès “parce que ce qu’il a dit là-bas l’a en quelque sorte confirmé.”

Encerclez votre calendrier: les deux équipes se rencontrent à Edmonton le 16 février.

3. Le pli appartient à Carey Price

Une annonce d’intérêt public à quiconque songe à se frayer un chemin à travers la peinture bleue occupée par le gardien des Canadiens:

“Cette agression ne résistera pas, mec!”

Pour être honnête, des choses pires se sont produites lorsque vous dépassez la ligne.

4. Les arbitres ont des sentiments

Et les terminaisons nerveuses.

Aie.

5. Le Tricolore peut aussi aller à 10

Vous vous souvenez quand les Canadiens ont cédé 10 buts à Columbus plus tôt cette saison? Eh bien, les Canadiens étaient du côté droit d’une ligne de score de 10-1 samedi soir lorsqu’ils ont accueilli l’Avalanche du Colorado:

Au moins, les Avs n’avaient pas à entendre les coups de canon à chaque fois qu’ils étaient battus.

Même avec les poings volants et les buts marqués en masse, la grande soirée de William Nylander n’a pas pu être éclipsée samedi au TD Garden.

Le jeune joueur de centre des Maple Leafs de Toronto a réalisé son premier tour du chapeau en carrière pour chasser Tuukka Rask de son filet devant une foule bruyante de Boston.

Tuukka Rask a tiré après avoir cédé quatre buts sur 13 tirs. 4-1 Feuilles.

– @ Proteautype

Trois buts de Toronto en moins de deux minutes ont fait monter la pression pour les Bruins et un échange agréable a eu lieu entre Matt Martin des Leafs et Adam McQuaid de Boston.

fin du combat McQuaid / Martin pic.twitter.com/Pf9teA1DJq

– @ myregularface

Alors que Boston est revenu pour égaliser le match (plus d’une fois), c’est finalement Toronto qui a remporté la victoire 6-5.

Que demander de plus à un match du samedi soir?

Après avoir remonté d’un déficit de deux buts, les Islanders de New York n’ont pas été dégonflés lorsque Toronto a repris l’avantage en fin de règlement.

Ils ont simplement trouvé un moyen de remporter une autre grande victoire à domicile.

Frederik Andersen fait clignoter du cuir éclair

Le deuxième but du match de Brock Nelson à 2:42 de la prolongation a permis aux Islanders de remporter une victoire de 6-5 contre les Maple Leafs lundi soir.

Menés 5-4 à la fin de la troisième période, les Islanders ont tiré le gardien Thomas Greiss et ont égalisé la déflexion d’Andrew Ladd avec 1:29 à faire.

“Nous avons fait du bon travail en restant dans le match”, a déclaré Nelson. “Il n’y a jamais eu de doute ici. Nous ne sommes jamais descendus.”

Josh Bailey a récolté un but et deux passes, Ryan Strome a contribué un but et une aide, et Nikolay Kulemin a également marqué pour les Islanders. New York a arrêté un dérapage de deux matchs et s’est amélioré à 6-0-2 dans ses huit derniers matchs à domicile.

Ladd force OT

Sur le but gagnant, Nelson a obtenu une passe de Bailey et a battu le gardien torontois Frederik Andersen du côté des bloqueurs. Cela a donné aux Islanders leur première victoire cette saison dans un match qu’ils traînaient après deux périodes (1-12-2).

William Nylander, qui a réalisé son premier tour du chapeau en carrière lors d’une victoire à Boston samedi soir, avait donné une avance de 5-4 à Toronto avec 2:01 à jouer en temps réglementaire lorsqu’il a pris une passe de Morgan Rielly et a battu Greiss du côté des bloqueurs.

Ladd a égalisé avec son 12e but 32 secondes plus tard.

«L’air est sorti de nous quand ils ont obtenu leur cinquième pour une courte seconde, mais le banc a bien repris le dessus», a déclaré l’entraîneur par intérim des Islanders, Doug Weight. “Il y a beaucoup de croyance sur le banc en ce moment, ils se sentent bien dans leur peau et quand vous pouvez trouver des moyens de gagner des matchs comme celui-ci, c’est crucial.”

Auston Matthews, Mitchell Marner, Nikita Soshnikov et Zach Hyman ont également marqué pour Toronto, qui a terminé 2-4-0 lors d’un voyage de six matchs, un sommet de la saison. Rielly a obtenu trois passes décisives.

Cinq rookies de @MapleLeafs (Hyman, Marner, Matthews, Nylander, Soshnikov) ont marqué dans le même match pour la première fois de l’histoire de la franchise. pic.twitter.com/zwAHMojrmn

– @ PR_NHL

“Nous devons être meilleurs autour du filet”, a déclaré Andersen. «Ils ont commencé à perdre les rondelles trop tôt. Nous devons être meilleurs pour abattre et faire sortir les rondelles de là.

Gain d’énergie

Les Islanders ont pris du retard 4-2 à mi-chemin de la deuxième période avant que Nelson ne réduise le déficit de moitié avec son 12e de la saison. Il a obtenu une passe de Strome derrière le filet et l’a passé devant Andersen du côté gauche.

“Nous nous sommes améliorés au fur et à mesure que le match avançait”, a déclaré Weight. «Nous étions un peu en retard sur le pont avant et nous les laissions dicter beaucoup plus tôt, puis je pense que nous nous sommes un peu mis un peu [en colère] et nous avons été chargés … et nous avons semblé en gagner un peu. énergie.”

Bailey a égalisé avec 6 1/2 minutes. Cela a marqué le troisième match consécutif que les Islanders ont égalisé après avoir mené 4-3 dans la troisième période.

Ils ont perdu 5-4 à Detroit vendredi soir, puis par le même score en prolongation à domicile contre la Caroline samedi.

“Nous essayons de prêcher que quoi qu’il arrive dans un match, nous sommes résilients”, a déclaré Ladd.

Marner a donné une avance de 3-2 aux Maple Leafs en deuxième période avec son 14e but à 5:12. Hyman a obtenu son troisième but en désavantage numérique de la saison à 9:34, amenant la rondelle du côté gauche et la tirant devant le bloqueur de Greiss pour son huitième.

Ryan Miller ne connaissait pas très bien le regretté Pat Quinn, mais le gardien de but des Canucks de Vancouver a grandement contribué à honorer sa mémoire mardi soir.

Miller a effectué 20 arrêts pour son deuxième blanchissage de la saison alors que les Canucks ont blanchi les Devils du New Jersey 2-0. La victoire est intervenue après que Vancouver a tenu une cérémonie d’avant-match en l’honneur de Quinn, un ancien joueur, entraîneur et cadre des Canucks décédé dimanche à Vancouver.

Top